AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 07 - Welcome to Throal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérian
Éclaireur humain et questeur d'Astendar


Messages : 543

MessageSujet: Chapitre 07 - Welcome to Throal   Mar 1 Nov - 16:55

Chapitre VII – Welcome to Throal

Balmur était un ancien des forces d’explorations de Throal et il nous suggéra d’aller y proposer nos services. Personnellement, cela ne m’emballait guère de devoir obéir à des militaires qui me diraient ou je devais aller et quoi faire. La base du métier d’aventurier reste, selon moi, l’indépendance et la liberté. Mais, si tous les autres étaient partants, j’accepterai de faire un essai.
Nous retournâmes au village t’skrang afin d’y prendre un navire qui nous mena jusqu’au lac Ban. Les talents de navigateurs des t'skrang nous permirent de poursuivre par la voie maritime malgré les rapides d’Adiapae qui empêchent les autres navires de remonter la rivière Boucle. Une fois arrivée à Darranis, la compagnie trouva un boulot d’escorte de convois jusqu’à Throal. Grâce à mes talents d’éclaireur, nous parvîmes à éviter une embuscade de maraudeurs orks. Il aura fallu neutraliser deux sentinelles orks et leurs chevaux, tout aussi vindicatifs. Le combat fut ardu mais nous avons fini par l’emporter. Une fois de plus, Thregaz et les lanceurs de sorts ont fait la différence. Moins de deux semaines plus tard, nous arrivons à Throal.

Après un mois passé avec mes compagnons d’aventure, mes sentiments sont mitigés. Roderick commence à être fatiguant à tenir toujours le crachoir et un peu lourd avec ses blagues sur l’elfe. Mais ses talents de conteur et mes modestes compétences avec un luth forment une association bien utile dans les tavernes. L’elfe est toujours difficile à cerner et il réagit trop aux conneries du nain. Il est assez sympa d’une manière générale et ne ressemble pas vraiment aux quelques nécromanciens que j’avais déjà rencontrés. Jeb est souvent discret et plus réfléchi que le nain. Sa bonne humeur et son bon sens en font un élément de modération dans le groupe. Et le troll ? Le troll est du genre tranquille, fiable et pas dénué de bon sens non plus. C’est surtout le seul combattant digne de ce nom dans notre groupe et c’est là que ça pêche un peu pour la compagnie. Quoi qu’il en soit, j’en viens à apprécier de plus en plus Monsieur au fil du temps.
Le groupe est assez complémentaire mais nos motivations sont très différentes et je ne sais pas trop ce que cela va donner à terme. Adanhedel veut parcourir le monde pour lutter contre les horreurs, Thregaz est à la recherche d’un membre de son clan, Roderick veut propager la connaissance et la joie (il a vraiment un grain ce nain !) et Jeb souhaite trouver des routes commerciales potentielles. Bref, c’est pas gagné…

A Throal, nous avons rencontré le contact de Balmur, Oërgesol, un officier plutôt sympathique et carré. Néanmoins, ses propositions n’ont pas rencontré un accueil très favorable dans le groupe. Seul Roderick était partant. Bref, nous allons continuer sur notre idée de compagnie franche qui choisit ses missions.
Nous avons pris nos quartiers à l’auberge de « Mon ami l’obsidien » qui était prévu pour les clients de toutes les tailles et qui convenait fort bien à Monsieur. Dès le lendemain, Roderick obtint un rendez-vous avec un de ses congénères, un marchand nommé Charboyya. Nous nous sommes rendu à son magasin le jour même, une boutique de tissus de qualité fréquentée par les gens aisés.

C'est là que je rencontrai Kelleshanne. Elle était comme un joyau dans son écrin. Une superbe elfe qui m'apparut comme une princesse au milieu de ce cadre raffiné d'étoffes et de soierie. Alors que le reste du groupe montait à l'étage pour discuter de la mission, je me dirigeai vers la vendeuse dont la vision m'hypnotisait, tout en bredouillant une vague excuse à Adanhedel.
« - Heu… bonjour mademoiselle.
- Bonjour messire. Que puis-je vous vendre ?
- Et bien, je ne sais pas trop. En fait, je souhaitais avoir vos conseils en la matière, hasardais-je.
- Et de quelle matière parlons-nous ? Laine, soie, coton ?
- Hein ? Vous me faites marcher là ?
- Oui, un peu, en fait. Ce n’est pas interdit de faire un peu d’humour en même temps que des affaires, non ? me rétorqua-t-elle avec un sourire qui me fit fondre sur place.
- Hum… et bien…
Je fis semblant de réfléchir pour reprendre contenance.
- Je cherche une veste qui puisse se porter aussi bien dans une bonne auberge que dans les bois.
- Là, ça va être difficile car nous ne vendons que du tissu. Mais je peux vous aider à choisir ce qu’il vous faut et vous recommander ensuite un artisan pour la confection.
- Ça serait très bien effectivement, répondis-je sans pouvoir m’arracher à son sourire espiègle.
- Je vous conseille ce tissu ici. Ce vert devrait très bien aller avec vos yeux et vos cheveux. Et il ne sera pas trop voyant s’il vous décidez d’aller vous promener dans les bois, ajouta-t-elle avec une légère pointe d’ironie que je préférai ne pas relever.
- Vous pensez que ce serait suffisamment bien pour inviter quelqu’un que je ne connais pas dans une bonne auberge, rétorquais-je, enhardi par son sourire.
- Intéressante question, en effet.
Son regard se fit calculateur le temps d’un instant.
- Mais cette inconnue ne prendrait sans doute aucun risque à accepter un bon repas en compagnie d’un gentleman bien habillé, non ? Son sourire n’était cette fois pas que commercial.
- Je pense qu’elle ne prendrait que les risques qu’elle choisirait de prendre, répliquais-je, étonné par ma propre audace face à cette superbe fille qui devait servir des dizaines d’hommes chaque journée.
Que penserait-elle de demain soir, le temps que la veste soit prête ?
- Elle penserait que c’est un bon moment. Et « elle » s’appelle Kelleshanne, ajouta-t-elle.
- Enchanté Kelleshanne. Je m’appelle… Valerian. Avez-vous une auberge à me conseiller en ville ?
Cette fois, ses yeux sourirent également.

L'entretien s’était déroulé encore mieux que je ne pouvais l'imaginer. Son sourire éblouissant et son caractère peu farouche laissaient augurer bien des possibilités…
De leur côté, les autres avaient négocié la mission avec une belle compétence. Les talents oratoires du nain avaient, une fois de plus, fait merveille. Il faudrait porter quelques lettres dans un village éloigné et savoir pourquoi les habitants, et notamment les membres de sa famille, ne répondaient pas aux derniers courriers. 900 pièces d'argent pour jouer au facteur. Rien de bien méchant de prime abord, même s’il faut préciser que le groupe d'aventuriers envoyés précédemment n'était pas revenu…

Sur les conseils de la demoiselle, je réservais une table dans l'auberge appropriée et me préparais à cet instant que j'espérais mémorable, avec ma nouvelle veste toute neuve.  
La soirée fut effectivement à la hauteur. Un repas excellent accompagné d'un vin fin, la présence stimulante de l'elfe qui avait une personnalité à la fois directe, malicieuse et raffinée, suivi de quelques pas de danse qui achevèrent de dissiper les doutes que je pouvais encore avoir sur la disponibilité de ma compagne d'un soir.
La nuit fut tout aussi mémorable et Kalleshanne s'avéra être une amante experte, du moins au regard des jeunes humaines que j'avais fréquenté jusque là. Je n'étais pas certain d'avoir laissé la même impression à la belle elfe. Toutefois, le fait qu'elle soit toujours là au matin, avec son joli sourire en guise de réveil, me rassura un peu.

Il est clair que j'avais la tête en vrac juste avant le départ pour notre aventure prévue pour plusieurs semaines. J'aurais souhaité rester plus longtemps auprès d'elle et renouveler cette expérience Malheureusement, mes derniers achats ainsi que ce repas princier avaient mis mes finances au plus bas. En clair, ma bourse était plate (les autres aussi d'ailleurs…) et il me fallait retourner sur les chemins de l'aventure. Je demandais à ma compagne d'une nuit une mèche de cheveux, un souvenir que je pourrai chérir durant ces semaines qui allaient être interminables. Elle en fut surprise mais accéda à ma requête.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 07 - Welcome to Throal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earthdawn :: JOURNAL DE BORD :: Récits d'aventure :: Chroniques de l'éclaireur : saison 1-
Sauter vers: