Suivi de la campagne des Lions de Pierre, 5ème saison
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Un nouveau départ   Mar 1 Déc - 11:56

La paix était revenue dans la région et le fort Vraas était enfin à l'abri du danger. Le calme était revenu après le festival d’Astendar organisé pour célébrer la fondation de la communauté du Fort Vräss. La fougueuse Narig Alsa venait de s’endormir auprès de Gothzul, qui laissait se pensées vagabonder dans le silence qui précède le sommeil.

La journée avait été rude : les Lions de Pierre avaient couru à droite et à gauche pour que cette fête soit à la hauteur de leurs espoirs. Il avait fallu beaucoup d’énergie et de diplomatie pour faire coexister pacifiquement cette foule de nains, sylphelins, trolls, humains et orks…

Maintenant que la tension était retombée, le guerrier ork revenait à ses questions fondamentales. Lui qui avait quitté son clan lorsque ce dernier s’égarait sur le chemin du pillage, il était finalement devenu leur chef de guerre, le porteur de la Lance Sanglante et de la légendaire épée Valor, la lame du héros mythique Drugar. Il avait mené à la victoire une alliance de clans : des Nymphes vengeresses, des Chargeurs de Térath, des Lances sanglantes, et des Plaies béantes pour libérer ces dernières de l’infamie des esprits insectes.

Aujourd’hui, ils étaient tous venus à fort Vräss pour faire la fête, mais il se rendait compte que sa charge était lourde. Toute ces cavaleries do’rks n’étaient pas venus pour célébrer la naissance d’une petite communauté throalique au pied du fort Vräss. Non, ils étaient venus pour l’acclamer, lui Gothzul, fils de Gargash, petit-fils de Garathzul. Pour fêter sa victoire et être à ses côtés. A moins que cette fête n'ait fait que réveiller en eux tous, les orks, le feu merveilleux de Mera-a-a-arg ?

Mais demain, que ferait-il de cet espoir qu’il incarnait ? De cette responsabilité qu’il avait endossée en brandissant Valor face aux ténèbres ?

Plus le temps passait et moins Gothzul était apaisé, la vie de couple et la gestion d'un domaine ne convenaient pas à son tempérament, et là ou la plupart de ses amis et alliés appréciaient les moments de calme et de tranquillité, lui ne trouvait dans cette situation, à son sens stagnante, qu'un profond sentiment d'ennui.

Son aventure à peine terminée Gothzul ressentait déjà au fond de lui un appel profond est impérieux, celui du combat de l'aventure et du voyage. Son sang ork et sa discipline de guerrier le poussaient au mouvement et à l'action. Pourtant un fait était clair, cette région n'était plus propice à de grandes aventures.

Mais Gothzul savait aussi que ses camarades appréciaient ce moment de calme...So'tek pouvait rattraper le temps perdu avec son père et continuer ses recherches étranges. Valérian pouvait vaquer a sa gestion du domaine et à ses conquêtes amoureuses. Quant à Thregaz, il pouvait se consacrer a la reconstruction de son drakkar volant et assurer la pérennité de son clan... Gothzul savait qu'aucun d'entre eux n'accepterait de quitter le bac de Drelin pour une quelconque aventure hasardeuse, chose qu'il pouvait comprendre…

Non il était temps pour lui de prendre son destin en main et de quitter cette région pour faire quelque chose de plus grand. De peur de subir la moquerie de son groupe d'aventure Gothzul n'avait jamais réellement parler de destin car le jeune ork restait persuadé au fond de lui que l'épée de légende lui avait été donner par les Passions pour une bonne raison, et plus il réfléchissait, plus cette raison devenait évidente...

Il était difficile de décider à qui allait sa loyauté. Certainement pas aux habitants du royaume de Throal, qui l’avaient accueilli comme un héros mais sans qu’il ne se sente jamais vraiment des leurs. Aux Lions de Pierre, cette bande de hardis aventuriers avec qui il avait bravé mille dangers ? Ou bien à son peuple, les orks de Barsaive, qui erraient à travers les plaines, ou trimaient sous le joug des autres peuples, en rêvant à leur Nation perdue.

Cara Fahd…

Combien de fois avait-il fait le rêve de voir un jour les contrées de ce royaume légendaire ? d’y voir grandir ses fils et ses filles comme de fiers orks libres et indépendants ? Combien de fois l’évocation de ce royaume avait-elle réveillé son Gahad, le poussant sur les routes de l’aventure ? Combien de fois, enfin, avait-il relu les lettres de la mystérieuse Krathis Gron, messages d’espoir, de courage et de fureur !

Il ferma les yeux et les paroles de Térath le contemplatif, lorsqu’il était venu lui demander conseil, lui revinrent à la mémoire.

Térath le contemplatif a écrit:
Krathis Gron, descendante de Hrak Gron, héroïne orc légendaire et première Libératrice, pourrait bien être la Mahuta. Du moins c'est ce que certains prétendent... L’histoire de Mahuta a presque 11 siècles et parle de celui que les Passions ont choisit pour réunir notre peuple et reconstruire notre maison. Les orcs qui sont venus à croire en un renouveau de Cara Fahd croient en Krathis Gron comme étant l’Elue. Comme son ancêtre Hrak Gron, Krathis serait née esclave mais se serait échappée et aurait apprit à aimer la liberté. D'après la légende, les Passions lui ont donné la tâche de recréer Cara Fahd, elle a voyagé jusqu’à Cathay où elle a écrit les lettres qui sont connues sous le nom de « Graines d’une Nation ».

Elle les a envoyées à travers tout Barsaive pour diriger les orcs vers Cara Fahd. Dans de nombreux clans, villages, villes, et même au coeur du royaume de Throal, elles sont impatiemment copiées par beaucoup d'orcs, et voyagent à travers les terres plus rapidement qu’un cheval au galop. Comme les Passions Astendar, Thystonius, Lochost et Upandal l’inspirèrent, elle inspire les orcs de Barsaive.

Malheureusement, aucun ork de Barsaive ne peut témoigner d'avoir jamais vue ou connue Krathis Gron. C'est une belle légende et il ne faut pas négliger ses enseignements, mais il faut rester pragmatique, mon garçon : rien n'indique que ce ne sont pas les Thérans qui ont inventé ces lettres pour semer la zizanie dans les communautés mixtes, et affaiblir les efforts fournis par le royaume de Throal pour unifier les peuples de Barsaive face à l'envahisseur...

Quant à rencontrer Krathis Gron, franchement, n'importe quel ork de Barsaive donnerait tout ce qu'il a pour y parvenir ! Ne serait-ce que pour savoir si elle existe vraiment.

En son fort intérieur Gothzul espérait l'existence réelle de Krathis Gron mais il n'avait aucune preuve de celle-ci et il ne pouvait se résoudre a rester confortablement installé dans son petit fortin en attendant l'arrivée de providence...si changement il devait y avoir pour le peuple ork de barsaive, alors ce changement concernait chaque ork du pays, du simple fermier au plus grand des héros.

Il devait partir à travers Barsaive pour trouver les différentes tribus d’écorcheur ork et les convaincre de changer leur mode de vie basé sur le meurtre et le pillage. Et s’il en avait l’occasion, il espérait trouver Krathis Gron et prouver ainsi aux orks que l’espoir contenu dans les lettres ne reposait pas sur du vent. Peut-être pourrait il également croiser à nouveau le chemin de la fille de Térath, la belle Zarass Pensée-de-Glace et lui démontrer que les orks libres peuvent avoir besoind 'une Nation ?

Les orks n’étaient pas qu'une race : être ork était avant tout une culture belle et profonde que la plupart de ces contemporains avaient oublié au fil des siècles il était temps que cela change.

Dès le lendemain, Gothzul repartirait à l'aventure. Il avait entendu l'appel de Mera-a-a-arg, de Tranko, de Blork et de Jrikjrikjrik. Gothzul marcherait sur le chemin que les Passions lui proposaient !
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 1 Déc - 12:12

Gothzul avait pris sa décision, et il était temps de partir, peut être pour toujours. Il lui fallait se saisir de son destin et de celui des orks, comme il s'était par le passé saisi de ses adversaires à bras le corps… et bien que la détermination de Gothzul fut au moment précis de son départ forte et profonde, il éprouvait au fond de son architrame un sentiment étrange. Comme si quelque chose au fond de lui rappelait que malgré son départ, c'était les Lions de pierre qui avaient de lui le fier guerrier qu'il était aujourd'hui et que peu importe la distance qui pouvait le séparer de ses amis et compagnons d'armes. Un Lion de Pierre reste un Lion de Pierre pour toujours. Mais ses compagnons comprendraient, il en était certain.

Dans un premier temps Gothzul souhaitait rencontrer Torrig Brisépée pour lui parler de son projet d'unification des tribus d'écorcheurs orks de Barsaive, et peut être le convaincre de lui confier quelques cavaliers et guerrier pour l'aider dans cette tache plus que difficile.
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 1 Déc - 15:59

Le lendemain, Gothzul se réveilla de bonne humeur. Il avait chassé le doute de son esprit, et il pouvait regarder son reflet sur la lame de son épée, en ressentant une vive fierté.

Son regard se posa sur Narig Alsa qui dormait encore. Combien de temps sa courageuse compagne ferait-elle encore route à ses côtés ? La vie était faite de belles rencontres, mais aussi de séparations. Allait-il annoncer son départ aux Lions de Pierre, ou bien partir tranquillement, en ne donnant que de vagues motifs ?


Pour l'heure, il était temps de quitter le confort douillet du fort pour rejoindre le camp des Plaies béantes, juste à la lisière de la forêt. Le clan de Torrig Brise-épée était déjà en train de lever le camp malgré l'heure toute matinale. De même, la section des Chargeurs de Térath sous le commandement de son ami Grrâatt Lance-rot était déjà prête à repartir en patrouille. En revanche, Gothzul fut étonné de voir les Lances Sanglantes encore bien installés. Nulle agitation propre aux départs imminents dans leur attitude. Les chevaux étaient encore attachés, les vieilles femmes affairées à cuisiner tandis que les guerriers éduquaient les enfants aux armes : le clan semblait installé ici, comme s'il avait décidé de demeurer là pour la saison hivernale...

Alors qu'il arrivait à proximité de la tente du chef des Plaies béantes, un guerrier visiblement surpris de trouver Gothzul ici, se porta à ses côtés pour l'escorter, et il fut étonné d'apprendre qu'il était visiblement attendu. C'est donc avec un brin d'étonnement qu'il pénétra dans la vaste tente de peaux, pour voir qu'elle était déjà bien garnie d'invités : tous les chefs et membres influents des clans mineurs qui avaient combattu lors de la Bataille du Val du Supplice, comme il convenait de l'appeler désormais, étaient visiblement réunis : Gargash et Prorag-le-rebelle des Nymphes vengeresses, Hadrin Encre-sèche et Gargash des Lances Sanglantes, Grâatt Lance-rot des Chargeurs de Térath, et bien entendu Urrik Longefable et Torrig Brise-épée des Plaies béantes.


Torrig sourcille à peine, visiblement curieux de comprendre ce que tu fais là. Puis son sourire s'élargit et il t'accueille à bras ouverts.
"Bonjour Gothzul ! Sois le bienvenu parmi notre assemblée ! Ta venue a été guidée par les Passions, car il n'est pas possible que le garde que j'avais envoyé te chercher ait pu faire si vite : il vient à peine de quitter la tente ! "


Dernière édition par Augure le Lun 4 Jan - 20:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 1 Déc - 16:32

Une foule d'émotions, toute intense et bien souvent contradictoire traversait l'esprit de Gothzul, il se sentait en un sens apaisé de savoir qu'il quittait le fort. un peu comme si il passait entre les barreaux d'une cage en or et d'un autre côté un peu honteux de quitter le camp comme un criminel qui aurait eu quelque chose a ce reprocher.

Plus il avançait plus il doutait, parfois il se sentait étrange, toute cette histoire d'épée et de héros des orks était passé tellement vite qu'il doutait parfois que tout cela soi plus qu'un simple rêve. Puis il jetait a nouveau un oeil a son épée Valor, celle ci lui rappelait constamment que  ce qui c'était passé au cours des dernières semaines n'était pas un fantasme que tout cela c'était bien passé, pour le meilleur comme pour le pire.

Alors qu'il arrivait au camps des plaies béante et des lances sanglantes ce fut le contraste entre l'attitude des deux camps qui choqua le jeune ork. En effet le camp des plaies béantes semblait sur le départ, mais celui des lances sanglantes lui au contraire semblait bien décider a s'établir ici. Les forces du clan était fortement diminué et la présence du fort Vraas a proximité offrait un certains confort en plus de la securité. Au final force est de constaté que ce choix était plutôt logique.

Gothzul eut a peine le temps de pénétrer dans le camps des plaies béantes qu'un soldat l'interpellea pour l'escorter jusqu'à la tente du de Torrig. En traversant le territoire de la petite communauté Gothzul eu l'impression extrêmement désagréable que tout les regards se tournait vers lui. En un sens c'était flatteur mais même après quelques semaines Gothzul ne s'habituait pas a susciter autant d'admiration i n'arrivait pas a se considérer autrement que comme un soldat, un soldat qu'on aurait glorifié sans doute mais au final un simple soldat quand même.

L'arrivée dans la tente de Gothzul ne fit rien pour apaiser son appréhension tout les orks les plus influent du bac était présent et quand il rentra il sentit les regards se tourner une nouvel fois vers lui. En le voyant entrer Torrig le chef des plaie béantes se mit a sourire et dit alors d'un air un peu trop enthousiaste au gout du jeune guerrier.



Torrig a écrit:

Torrig Brise-épée a écrit:Bonjour Gothzul ! Sois le bienvenu parmi notre assemblée ! Ta venue a été guidée par les Passions, car il n'est pas possible que le garde que j'avais envoyé te chercher ait pu faire si vite : il vient à peine de quitter la tente !


En son fort intérieur Gothul soupirait mais il n'en montra rien, il allait être le centre de l'attention pour un petit moment alors autant s'y faire et jouer la carte du stoïcisme autant que faire ce peut. Avec le temps il s’habituerait probablement a tout cela. Gothzul se racla fortement la gorge...


"Bonjour, puisque tout le monde est réuni ici et que ma présence a été demandé je suppose que vous avez des décisions a prendre et des choses a dire. J'ai moi même réfléchit et pris un certain nombre de décisions. Mais par respect pour mes ainés et les chef de clan présent ici je vais vous laisser parler en premier. Vous avez toute mon attention."
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 2 Déc - 21:51

Les différents chefs et conseillers se regardèrent un moment, puis comme tous les regards convergeaient vers Torrig, c'est lui qui reprit la parole avec un soupir résigné...

"Bien... Gothzul, tu es le héros dont nos clans avaient besoin pour retrouver la voie  des vrais orks. Chacun ici présent peut témoigner que tes discours ont enflammé nos cœurs et ton exemple à suscité notre fierté.

Nous sommes prêts à te suivre et à t'accompagner : Plaies béantes, Lancés sanglantes, Nymphes et Chargeurs pareillement.

Cependant, nous ne sommes pas bien sûrs d'avoir ben compris ton message, et nos avis divergent quant à la manière de vivre en orks libres, selon tes préceptes.

Certains pensent que pour nous libérer de notre condition d'Écorcheurs, nous devons devenir des mercenaires et entrer au service des autres nations, comme l'a fait Térath. L'exemple de ta coopération avec les Lions de Pierre et la fondation de cette communauté en son un exemple.

D'autres au contraire disents que pour être libres, nous devons cesser de vivre parmi les autres donneurs de noms et fonder notre propre nation sur les ruines de celles de nos ennemis. Ils sont prêts à traverser Barsaive et à verser le sang en quête de ce rêve.

La discorde n'est pas loin entre nous, et pourtant chacun prétend parler en ton nom.

nous t'en prions : explique nous plus clairement quelles sont tes ambitions pour nos clans et pour le peuple ork ?
"


Dernière édition par Augure le Jeu 3 Déc - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 3 Déc - 15:04

Gothzul regardait ses pairs d'un air circonspect. Il ne c'était pas attendu a de tels divergences d'opinion et à une libre interprétation de son discours. Il compris à ce moment précis une vérité inhérente au monde de la politique une vérité qui pourrait s'avérer dangereuse si il ne faisait pas attention a la nature de ses paroles et de ses discours futurs. En effet chaque ork présent ici avait sans doute entendu dans ses paroles ce qu'il avait envie d'entendre et au final, ce qui désespéra le plus Gothzul c'est qu'aucun d'eux n'avait compris la nature profonde de son discours car chaque ork a sa manière semblait croire que vivre libre était synonyme de vivre violemment. Que ce soi en temps que mercenaire ou conquérant mais au yeux du guerrier aucune de ces voies n'étaient la bonne. Si violence il devait y avoir, celle ci serai toujours justifiée et jamais gratuite. En un sens Gothzul compris aussi quelque chose d'une importance capitale sur la voie du guerrier qu'il avait choisie.

Le jeune guerrier se bat sans cesse, mais le vrai guerrier lui choisit ses batailles avec intelligence.

"Chef de clan et honorable guerrier, vous avez tous une vision différente de la voie de la liberté pour un ork en un sens ça me va car à aucun moment je n'ai dit qu'il n'y avait qu'une voie pour les orks de Barsaive. Pour ma part j'ai décider de partir dans les jours à venir j'ai l'intention de créer une grande compagnie composé d'ancien écorcheurs ork et de civil prêt à rejoindre notre cause. Mon premier projet et de fédérer les tribus d’écorcheur ork en un énorme clan nomade et autonome qui ne prêtera serment à aucune souveraineté a aucun royaume. Les cavaliers orks ont choisit de vivre au service de throal, ce n'est pas mon choix de vie mais ça ne me dérange pas. Cependant les écorcheurs sont violent et dangereux et je refuse de voir mes frères de race continuer a vivre du pillage et du meurtre du peuple Barsaivien. Nous valons tous mieux que ça et ceux qui se refuseront de renoncer au mode de vie des écorcheurs ne valent pas mieux que les Therans ils ne sont que des brutes terrorisant les populations et je vous assure que je n'en épargnerait aucun!"

Sans s'en rendre compte Gothzul avait haussé le ton et il santait la colère monter dans sa voix et dans son coeur...il savait que dans les semaines a venir il devrait e battre contre son propre peuple et cette idée lui brisait le coeur. Mais il ne l'aurait pas montré aux chefs de clan présent même si sa propre vie avait été en jeu.

"Cependant je n'obligerai aucun écorcheurs a rejoindre nos rangs il seront libre de mener la vie qu'ils désirent tant que ce choix n'implique pas le pillage et le meurtre au sein de la province de Barsaive. Une fois que nous seront suffisamment nombreux la vraie tache commencera, il nous faudra rassembler des écrits et toutes les traces de la culture Ork. Nous trouverons ensuite Cara Fahd et nous reconstruirons notre royaume, mais nous ne construirons pas une citée état ork dans le sang, sauf si quelqu'un veux nous en empêcher. En clair la guerre n'est pas un projet dans un premier temps. Une fois que nous serons installé et que nos forces seront rassemblé j'ai l'intention dans les années a venir de prendre le quai des nuages. Ce nid a Théran accueille a ce qu'on dit nombre de négrier et d'esclave ork, Cara Fahd marchera alors sur la ville et libérera tous les donneurs de nom esclave, Ork ou non. Tout donneur de nom a le droit de vivre librement. Une fois cela fait les jeunes générations d'Ork de barsaive gouteront enfin à une paix chèrement gagnée et elle seront libre de se concentrer sur autre chose que la guerre. Nous sommes orks, nous sommes bien plus que des combattants, nous sommes des donneurs de nom à la culture riche et vivace et nous le montrerons au reste du monde !!"

Gothzul se frotta les tempes avec vigueur en se disant que son discours était horriblement idéaliste en se demandant si les chefs de clans autour de lui ne le prenait pas pour une fou aux ambitions messianique. Il décida de calmer légèrement le jeu et de tempérer ses propres ardeurs.

"Mais tout ceci est loin...dans un premier temps je compte me concentrer sur les écorcheurs ork de la région de Barsaive. Nous devons mettre fin a la barbarie Ork et montrer a chacun de nos frères de race que la violence n'est pas notre voie et que nous valons mieux que ça. Que nous ne sommes pas des enfants de la guerre mais des enfants de la liberté. Je ne suis pas assez naïf pour croire que ça ce fera sans violence mais j’espère épargner autant de mes compatriotes que possible pendant cette période de transition... Bien quelqu'un a t'il des questions ou une remarque pertinente à faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 3 Déc - 15:34

Un long silence suivit le discours enflammé de Gothzul. Dans les regards de ses compagnons, le jeune ork put lire de l'incompréhension, de la curiosité, voire de la méfiance.

Encore une fois, c'est Torrig qui reprit la parole.

"Bien, si je comprends, tu veux fonder un nouveau clan, pour nous mener sur la voie de la paix... et tu nous propose de te rejoindre.
Si c'est bien cela que tu propose, sache que chaque ork ici présent sera libre de faire son choix, sans pression de la part des dirigeants ici présents.
Et si nous décidions tous de te suivre, nos clans cesseraient alors d'exister pour fusionner dans une nouvelle entité, n'est-ce pas ? Quel nom donneras-tu à ce nouveau clan ?
"
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 3 Déc - 16:25

Gothzul se figea...a aucun moment il l'avait pensé devoir choisir un nom pour un clan ork unifié. Il se mit a réfléchir intensément. Il faudrait un nom qui ne fasse pas guerrier mais qui évoque le désir de liberté de son peuple et fasse écho à la culture ork.

Les enfants de Lochost ? Pensa t'il

Non au final mettre Lochost dans le nom du clan n'était pas forcément très évocateur de la culture ork spécifiquement il faudrait quelque chose de plus évident, quelque chose qui interpellerait tous les orks de Barsvaise.

Les enfants de Gron

Oui le terme de Gron reflétait parfaitement la culture Ork dans son désir de liberté et d'indépendance...mais quelque chose le chiffonnait encore, le terme enfant, il faisait trop soumis trop fanatisé...il serai difficile d’être pris au sérieux avec ce terme.

Soudain le nom du clan vint en tête de Gothzul, ou plutôt il le frappa comme une évidence, dans un moment de lucidité fulgurante.

"J'ai trouvé, le nom du nouveau clan des orks unifié sera..."

Gothzul se leva et brandit alors Valor dans une pose théâtrale.

"LES HÉRITIERS DE GRON !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 3 Déc - 18:25

Un test de Charisme (ou autre Compétence/Talent approprié) me semble nécessaire pour évaluer l'effet de ton discours sur les témoins de la scène.

Je cherche un système de lancer de dés en ligne sécurisé et je te tiens au courant (demain, car on joue ce soir avec les Lions de Pierre ! )


RESULTAT : 11 (succès moyen)
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 4 Déc - 12:12

Un frisson, un murmure parcourut l'assemblée. Les différents chefs hochèrent la tête, prêts à suivre Gothzul, tout en hésitant encore visiblement. Il était difficile de renoncer à tout ce qu'ils avaient connu jusqu'à  présent pour chevaucher vers l'inconnu.

Pourtant, c'ets l'approbation qui l'emportait, et un à un, les chefs vinrent donner de vigoureuses accolades à leur ami, à leur héros, à leur chef...

... et à leur fils.



Gargash fut le dernier à venir serrer Gothzul.

"Mon fils, je suis fier de toi. Nombreux sont ceux qui ont douté de ton honneur lorsque tu as abandonné le clan, et moi-même j'ai dû ruminer cent fois ta disparition. Mais depuis, tu as prouvé ta valeur, et tu es désormais le chef de notre tribu. 


Je ne sais pas jusqu'où tu entraineras nos hommes, mais je crois que les Passions t'accompagnent, et qu'elles sauront te guider. Mène-nous à Krathis Gron, mène-nous à Cara Fahd, et mène-nous à la liberté !"

Sur ce, les différents témoins de la scène sortent de la tente et t'accompagnent au dehors pour annoncer que les clans vont se mettre en marche.
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 4 Déc - 15:08

Que fais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 8 Déc - 19:16

Gothzul sortit de la tente, il ne parvenait toujours pas a croire qu'il avait convaincu les autres chefs de clan alors que lui même n'était pas totalement convaincu, pourtant ceux ci semblait prêt à le suivre dans sa quête très risquée. Tant et si bien que le jeune chef de guerre commençait a ce poser une question qu'il n'aurait jamais cru avoir a ce poser un jour...

Combien d'ork devait il prendre avec lui ? Le mieux serai de laisser les orks présent sur place faire leur choix et si il y en avait trop à la fin alors il n'aurait qu'a faire un tri...mais il espérit ne pas avoir a en arriver la.

Gothzul tenta tant bien que mal de trouver un place particulièrement visible dans le camp pour étre visible d'un maximum de ces congénéres Puis il pris la paroles.

"Ork de Barsaive, il est temps pour toi de faire un choix. Dans quelques jours je m’apprête a partir pour rallier à moi les différents écorcheurs orks de Barsaive et les éloigner de la voie du pillage et de la barbarie et les fédérés sous une nouvelle identité, un nouveau clan nomade dont le but sera de réunir et de préserver la culture ork dans un premier temps et ensuite de trouver et reconstruire Cara Fhad. Chaque ork voulant me suivre dans cette quête sera le bienvenue. Cependant je comprend aussi que certains d'entre vous aspire à une paix bien mérité et à construire une vie sédentaire sur ce territoire ou ailleurs. Sachez le les orks sont libres et je n'imposerai pas ma volonté. Vous êtes totalement libre de votre décisions. Mais pour ceux qui seront prêt a me suivre je vous promet un voyage non seulement vers de nouvelles terres, mais aussi vers une nouvelle vie, ensemble nous apprendrons ce que signifie vraiment être un ork. Je vous laisse deux jours pour bien réfléchir a ma proposition et peser le pour et le contre de ce projet avec vos amis et votre famille. Réfléchissez bien, ce voayge sera pas passionnant mais aussi trés dangereux et de nombreux obstacles nous barreront la route."
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 8 Déc - 20:20

Un brouhaha indescriptible suivit les paroles de Gothzul. Certains l'acclamaieny, d'autres, moins nombreux, huaient. Mais pour la plupart, une forme de questionnement interloqué dominait. Chacun commentait et donnait son point de vue, voulant se faire entendre du plus grand nombre en haussant le ton.
Les discussions bruyantes et animées furent amplifiées quand ceux qui avaient manqué le discours accoururent aux nouvelles. Les paroles furent rapportées, amplifiées, déformées... Certains pensaient que Gothzul allait défier les chefs de clans pour prendre leur place, d'autres qu'il allait lirer une grande guerre, d'autres encore qu'il manquait de fermeté s'il laissait des limaces se fixer dans cette contrée froide et humide...
Un instant, on se serait cru dans les halls de Throal, devant une foule de nains en train de débattre et discuter à bâtons rompus
Mais le débat était le sport national des nains... Pas celui des orks. Bientôt, cet enthousiasme galopant déborda à droite et à gauche, et sous l'effet du gahad on en vint rapidement aux mains.
C'est un spectacle ahurissant de bagarre générale que le guerrier Ork fut contraint de quitter lorsque le sage Hadrin lui fit signe qu'il voulait s'entretenir avec lui à l'écart...
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 11 Déc - 14:14


Hadrin Encre-noire, le sage des Lances Sanglantes, souhaite te parler seul à seul... Avant de prendre la parole, il jette un dernier regard vers la scène chaotique qui se déroule sous vos yeux, en soupirant.

"Gothzul, mon ami. Tes intentions sont nobles, ton coeur est vaillant, ton bras est vigoureux. Mais notre peuple est plein de passions et de violence. Rares sont les orks qui vivent assez vieux, comme moi, pour entrevoir que la voie de la violence est aveuglante et ne rend pas toujours honneur à notre courage.

Toi tu es jeune, mais je sens en toi quelque chose de différent. Peut-être que ton séjour parmi les autres races t'aura-t-il enseigné ce que seule l'expérience d'une vie m'a permis d'effleurer ? J'ai confiance dans ta capacité à guider nos tribus dans la bonne direction, pour que les orks soient libres, mais aussi soient reconnus comme tels.

Hélas ! j'ai moins confiance en nos troupes pour te suivre et respecter tes engagements. Ils sont trop dissipés, trop agressifs. Qu'en sera-t-il des autres tribus, qui ne te connaissent pas et ne verront en toi qu'un prophète pathétique.

J'ai peur que face à d'autres clans, tu ne rencontres que le mépris. Et si l'ensemble de nos clans t'accompagnent, je crains que de telles rencontres ne se terminent dans des bains de sang...

Il me semble donc qu'il te faudrait autre chose que ton courage et ta bonne volonté pour fédérer les clans. Il te faudrait un symbole... Un symbole de la nation orke. Un symbole d'unité ! Un symbole qui puisse les amener tous et dans la paix les lier. Un symbole qui soit le reflet du passé de notre Nation, et aussi le témoin de notre liberté.

Un symbole comme celui-ci.


Dague ancienne:
 
Il dévoile alors une dague antique, avec une garde de bois rouge sombre et un petit joyau vert incrusté dans le pommeau. Des runes sont gravées des deux côtés de la garde, sur le pommeau et sur la lame.
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 15 Déc - 20:29

Gothzul observa la lame. Elle ne lui évoquait pas grand chose. Mais après tout ces dernières années il avait passé plus de temps a frapper ses contemporains qu'a s'intéresser à sa culture. Ce qu'il regrettait mais de toute façon il ne pouvait plus y faire grand chose à l'heure actuelle.

"Je ne veux pas te vexer ou te manqué de respect Hadrin mais tu me tends cette dague... Alors que j'ignore tout de son histoire et de sa signification. Comment une arme pourrait elle avoir une telle puissance symbolique et me permettre de fédérer les clans Orks ? Unir le bac de Drelin grâce à Valor est une chose mais unir tous les clans d’écorcheur en est une autre. Si tu dis que cette dague et la clé de la paix et de l'avenir des orks alors je te fait confiance mais cet artefact dont j'ignore tout me renvoie a ma principale faiblesse qu'est la méconnaissance du peuple ork et de son passé. Si je dois partir dans deux jours j'aimerai que tu viennes avec moi. Tes connaissances et ta sagesse me seront d'une aide précieuse...a mon sens bien plus précieuse que toutes les armes de légendes. Mais je doit avouer que tu places tellement d'espoir dans cette lame que tu attises ma curiosité... dis m'en plus."
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 30 Déc - 10:26

Le vieil ork a un petit sourire complice, comme si ta réponse le remplissait de soulagement, mais aussi de fierté.

“Bien, mon garçon. Assieds-toi car j’ai beaucoup de choses à te raconter...

Bien qu’elle soit de facture légendaire, cette lame, en elle-même, ne peut rien pour notre peuple. Il est vrai qu’un doigt seul ne peut rien tenir... mais la main d’un donneur-de-noms peut accomplir beaucoup de choses. Il en va de même pour cette dague : elle n’est pas unique mais fait partie d’un ensemble plus grand. Il en existe d’autres, semblables. Beverun, le chef des Plaies béantes, en détient une. Ton père en possède une autre. Les clans des Bêtes fangeuses, et du Baiser de la Mort en avaient chacun une, mais nous avons réussi à mettre la main dessus. Quant à celle-ci, je l’ai récupérée aux Mangeurs d’elfes pendant la guerre d’Olsir... Il en reste néanmoins deux que je n’ai pas pu obtenir : Karak Oeil de Sang, le chef des Whargs du crâne, en porte lui aussi une, ainsi que ta chère amie, Zarass Pensée-de-Glace.

Ce sont les adeptes de la Main Rouge qui les avaient distribuées aux chefs des clans pendant le rassemblement qui a failli tous nous condamner. Je ne sais pas d’où ils les tenaient, ni quel pouvoir ils espéraient en tirer pour asservir le peuple ork, mais toujours est-il que ces étranges dagues ont très vite attiré mon attention. Elles permettent de renforcer les architrames qui y sont liées, si les porteurs se lient entre eux en une architrame de groupe. Il s’agissait sans doute pour la Main Rouge de créer une atrchitrame puissante pour assurer leur influence sur les clans... Toujours est-il que nous sommes désormais libres de leur emprise, mais que ces lames peuvent peut-être encore nous servir.

Si tu prêtes attention aux runes gravées de ce côté de la lame, tu verras qu’elles forment en ancien Or’Zet, le nom : Cara Fahd. Les runes de l’autre côté ne sont pas écrites en ork. Je n’ai pas su les déchiffrer, cependant lorsqu’on dispose les dagues les unes à côté des autres comme les rayons d’une roue, elles semblent former un symbole.
Maintenant, observe attentivement les runes qui sont disposées sur la garde... J’ai mis beaucoup de temps à les déchiffrer complètement, car il s’agit d’un poème datant d’une époque légendaire. Il me semble qu’il s’agit d’un serment d’allégeance à un groupe de héros orks.


Huit nous sommes, huit nous serons.
Unis, indivisibles, éternellement.
De peur trembleront les ennemis de Fahd.
Nos pas dans le même pas.
Les uns aux autres, nos destins sont liés.
A la légende, nos histoires se fondent.


Contrairement à ce que ce poème pourrait laisser croire, il me semble que ces dagues sont au nombre de sept. J’ai longuement étudié l’architrame de celles qui sont en notre possession, et je ne pense pas qu’il en existe huit. En revanche, je ne sais pas pourquoi.
Comme tu le sais, Cara Fahd était un royaume, ou plus vraisemblablement, une cité-état qui fut détruite pendant les guerres de l’Orichalque, au cours d’une dernière opération suicide décidée par son chef militaire. Les ruines de la ville se trouvent quelque part au sud-ouest de Barsaive, au nord de Vivane et de Quai-des-nuages et au sud des Monts Delaris.
Le souvenir de la destruction de Cara Fahd a jeté un voile sur ce qu’était ce royaume. Prospère pendant des siècles, c’était un endroit où fleurissaient les arts et la culture. C’était une cité qui pouvait témoigner que la race des orks n’était pas constituée que de mercenaires, et qu’elle pouvait faire autre chose que piller.

Mon jeune ami, je t’invite à réfléchir à tout cela. Il me semble que ces dagues sont liées, de près ou de loin, à la chute du royaume. A ce titre, elles pourraient sans doute jouer un rôle dans sa refondation.

Pour cela, je pense qu’il te faut rassembler les sept dagues. C’est pourquoi je fonde tant d’espoirs sur toi. Peut-être pourras-tu convaincre Karak et Zarass de te les confier ? Tu as déjà eu des relations avec eux deux, ils te connaissent et ont peut-être assez d'estime pour t'écouter ?
Je t’invite aussi à réfléchir à voyager avec des compagnons : des porteurs pour chacune des sept dagues, un groupe de héros orks qui sauront se lier à ces armes pour t’accompagner dans ta quête, et entrer dans la légende de notre peuple.”


Il repose la dague entre vous, attendant ta réaction.
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 11 Jan - 17:20

Gothzul observa la dague perplexe et fut surpris de constater que le clan en possédait déjà cinq. Mais au final c'était une excellente nouvelle, le genre de nouvelle qui peut redonner espoir et raffermir une volonté.

"Je suis d'accord avec toi Hadrin. Je ne peux voyager seul il me faut des alliés solide aussi bien physiquement que mentalement. Mais je doute de trouver en a peine quelques jours cinq adepte suffisamment fiable et courageux pour mériter de porter ces lames. De plus je ne connais pas forcément tous les membres du clan ni les éléments les plus prometteur de celui ci. Regarde les dehors... ils se battent déjà entre eux alors que nous ne sommes même pas parti j'ai du mal a croire que l'un d'eux ai la potentiel pour devenir un élément vital de la renaissance de la culture ork. De plus j'ai bien l'intention de me rendre au au camps de Zarassen premier, mais si j'arrive la bas entouré d'ork impulsif, violent et indiscipliné le conflit pourrait devenir inévitable et il sera meurtrier pour tout le monde. Qu'en penses tu ? devrais-je prendre le temps de réunir un groupe d'ork particulièrement talentueux et digne de confiance avant de partir pour cette mission diplomatique périlleuse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 12 Jan - 16:33

Hadrin se lève, visiblement satisfait de ta réaction.

"Très bien. Je suis comme toi inquiet de voir nos amis et nos frères se bagarrer sans cesse. Cela me semble même parfois surnaturel, comme si un ombre funeste planait sur nous. Mais avec des individus tels que toi, j'ai espoir que la paix puisse germer dans le coeur des orks.

Si tu le souhaites, attendons quelques heures, que la fureur des gahads soit estompée par la fatigue et l'hurlg. Lorsque nos compagnons reprendront leurs esprits, tu pourrais à nouveau t'adresser à eux et leur expliquer tes projets. Ainsi, quelques courageux seront peut-être tentés de t'accompagner pour rassembler les dagues, et percer leurs secrets. Et par là même, trouver un moyen de rassembler les orks !
"

Si tu es d'accord, je te propose de préparer un nouveau discours, qui servira comme introduction pour le recrutement de joueurs sur Planeteroliste.
Je vais copier-coller tout le contenu de ce début de partie vers Planeteroliste, il me semble que ce sera plus simple de poursuivre l'aventure là-bas. Tu peux y inviter qui tu veux, si certains joueurs de ton entourage sont intéressés !
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
Gothzul
Guerrier ork épris de liberté
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 14 Jan - 21:29

Gothzul attendait non sans une certaine impatience...L'agitation mis un certains temps à se dissiper car dans la bataille comme dans les réjouissances les orks était une race d'une endurance à toute épreuve.

Pendant ce long moment le jeune ork pris aussi le temps de contempler la dague...bien que belle celle ci ne dégageait pas grand chose de spécial. S'en était a se demander comment une arme si petite pouvait avoir un pouvoir aussi grand que celui décrit quelques heures auparavant par Hadrin. Il réfléchissait aussi a comment mener sa quête a bien. Comment créer une symbolique suffisamment forte qui inspirerait le courage et le refus de la violence dans le cœurs des orks pendant les prochaines générations. Aucune bataille ne lui permettrait insuffler son idéal dans le coeur de ses semblables car la violence ne peut inspirer que la violence. Pour accomplir cette nouvelle quête il fallait choisir une autre voie, une voie plus sage et plus pacifique

Gothzul se dirigea vers le centre du camps et en chemin attrapa des lanières de cuir qu'il attacha fortement entre le fourreau et la garde de Valors pour sceller son épée...non sans un petit pincement au cœur. Puis il attrapa un ork a peu prés sobre et calme et lui demanda de réunir tout le monde au centre du camps...il avait quelque chose d'important à dire.

Puis il attendit un petit moment pour que suffisamment d'ork se réunissent au centre du camp. Puis il commença son discours


« Ork, je vais prochainement partir...dans un premier temps je comptais trouver les tribus d’écorcheur ork de Barsaive et les convaincre de renoncer à la malédiction que représente la soif de sang des orks. Mais aujourd'hui, il m’apparaît que je ne peux lutter contre notre soif de violence par la violence, et si beaucoup d'entre vous s'attendent a une quête pleine de haine et de bataille, il seront déçu car je fait le serment que jamais je ne lèverai la main sur un frère ou une sœur ork. »


Dans une symbolique qu'il espérait marquante et forte pour son peuple Gothzul montra Valor l'épée légendaire qu'il avait scellé avec des lanières de cuir.


«Je jure sur mon honneur de guerrier que jamais je ne dégainerait cette épée ou une autre arme contre un membre de ma race ! Devant vous et devant tous les Orks de Barsaive je ne brandirait que cette lame ! »


Tout en mettant son épée au côté Gothzul pris de sa ceinture l'une des huit dague sacré et la leva devant tous les Orks présent.


«Comme je l'ai dit je vais partir dans quelques jours non pas simplement pour trouver et fédérer les tribus d’écorcheurs Ork mais pour trouver les dagues sacré de notre peuple. Si nous les réunissons alors nous aurons accompli un premier pas vers la réunification des orks de barsaive et la reconquête de cara Fadh. Mais c'est une quête que je ne pourrai pas mener a bien seul, j'ai besoin de vous, de vous tous, de votre force et de votre courage, j'ai besoin que de Orks courageux et empli d'une foi inébranlable me suivent a travers la région ! bientôt nous allons trouver de puissants chef de guerre Ork et les convaincre de l'importance que représente la découverte de Cara Fadh et le renouveau de la civilisation Ork. Ces chefs de guerre possèdent chacun une des sept dagues qui unissait autrefois de puissant héros ork à la nation légendaire de Cara Fahd et avec ces puissants artefacts de pouvoir je suis persuadé que nous pourrons réussir l'impossible...




Mais attention, durant cette quête je vais demander a chacun d'entre vous d'aller au delà de ces propres limites et de voir au delà de sa condition de donneur de nom, d'adepte, ou de membre d'un clan. Si vous décidez de me suivre alors vous rejoindrez les héritiers de Krathis Gron je vous demande de vous considérer seulement comme un ork et rien de plus car c'est en tant qu'ork de barsaive que nous mènerons cette quête ensemble. Chacun et libre de venir ou de rester et la décision vous appartiens, mais si vous me suivez, je vous promet une quête épique qui restera gravé au fer rouge dans vos mémoire et dans l'histoire du peuple ork...rien de plus, mais rien de moins. »
Revenir en haut Aller en bas
Augure
Maître du Jeu
avatar

Messages : 1438

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 15 Jan - 15:26

Super ! je vois ce que je peux faire pour avancer le recrutement, et j'entame la migration vers planeteroliste pour nous faciliter la vie ! 
Revenir en haut Aller en bas
http://earthdawn.jdrforum.com
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earthdawn :: LES AVENTURIERS :: Gothzul-
Sauter vers: